30.	Figure en 8 excentrée. Pour cet exercice, il y a deux écuelles contenant de la nourriture ainsi que deux cônes. Un grillage est posé sur les écuelles afin d’empêcher un chien qui a quitté la position au pied d'aller manger la nourriture. Les quatre objets sont placés en forme de diamant – les cônes aux deux extrémités sont placés  à une distance de 10 pieds (3.05m) et les deux écuelles sont à 2,5 pieds (0.76m) de la ligne du centre.  Il est possible de laisser plus d’espace entre les deux écuelles de nourriture pour les plus gros chiens. L'équipe entre dans la figure en 8 comme indiqué sur la pancarte puis tourne, soit à gauche ou à droite, elle poursuit le parcours comme prévu en se dirigeant vers le cône d’arrivée, contourne le cône et termine en continuant vers le cône de sortie de la figure en 8, suivant l'emplacement de la prochaine station. Il n’y a pas d’ARRÊT dans cet exercice.
Déductions : L’ordre de 'laisser' d’un ton non punitif est permis sans déduction. Si le chien mordille la grille ou renverse l'écuelle, il reçoit un NQ.   31.	ARRÊT   Debout   Laisse - Examen. Les pancartes 31 et 32 sont nécessaires pour cet exercice. Le manieur s'arrête et le chien s’assoit au pied, puis le manieur demande au chien de se lever. Le manieur ne doit PAS toucher le chien dans le but de l’aider à se lever mais, une fois debout, il peut l’effleurer pour l’aider à se stabiliser ou se placer dans la bonne position. Ensuite, le manieur demande au chien d’attendre/rester, il s’éloigne de 6 pieds (1.83m) et se retourne pour faire face au chien. Le juge s’approche et examine brièvement le chien en le touchant légèrement sur les épaules et le dos (pas la tête), puis il s’éloigne.  
Déductions : Des signes d'agressivité ou de gêne extrême sont sanctionnés par un NQ-IP. De légers mouvements durant l’examen sont sanctionnés de 1 à 2 points. Si le chien ne se lève pas ou s’il ne reste pas debout jusqu’à ce qu’il reçoive l’ordre de venir au pied ou s’il tourne en rond pour suivre le manieur, il en résulte un NQ-IP. 32.	 Retour et En avant de la position debout. La pancarte 32 est placée de façon à être vue du manieur une fois qu’il se retourne pour faire face au chien (exercice 31). Après que le juge ait terminé l’examen du chien, le manieur retourne à la position au pied en marchant à la gauche du chien, en faisant le tour derrière lui pour reprendre sa place. Ensuite le manieur demande au chien de marcher au pied sans attendre de signal du juge.   
Déductions : Il y a perte de points mineure (1 à 2 points) pour de petits mouvements des pattes du chien. Si le chien ne se lève pas ou s’il ne reste pas debout jusqu’à ce qu’il reçoive l’ordre de marcher au pied ou s’il tourne en rond pour suivre le manieur, il en résulte un NQ-IP.  
33.	 ARRÊT - Laisser le chien   Rappel. Il y a deux pancartes 33 et 34,  pour cet exercice. La pancarte 33 indique au manieur de s’arrêter et au chien d’être assis au pied. Le manieur demande au chien de rester puis, il quitte le chien sans instruction du juge. Le manieur se dirige vers la pancarte 34. 

Déductions : Si le chien demeure en position sans rester assis, il y a une perte substantielle de 3 à 5 points. Si le chien ne reste pas en position ou qu’il anticipe l’appel, il en résulte un NQ-IP.
34.	Tourne et Chien en face. Tout en s’approchant de la pancarte, le manieur se tourne pour faire face au chien, il laisse suffisamment d’espace derrière pour permettre au chien de se placer. Sans autre instruction du juge, le manieur appelle le chien en face de lui. Le chien doit s'asseoir assez près du manieur pour qu’il puisse lui toucher la tête ou le collier. L’exercice est complet quand le chien est en position assise en face du manieur, tout cela doit être suivi par  l’exercice 35 (Finir à droite), 35A (En avant à droite), 36 (Finir à gauche) ou 36A (En avant à gauche.
Tourne et Chien en face. Tout en s’approchant de la pancarte, le manieur se tourne pour faire face au chien, il laisse suffisamment d’espace derrière pour permettre au chien de se placer. Sans autre instruction du juge, le manieur appelle le chien en face de lui. Le chien doit s'asseoir assez près du manieur pour qu’il puisse lui toucher la tête ou le collier. L’exercice est complet quand le chien est en position assise en face du manieur, tout cela doit être suivi par  l’exercice 35 (Finir à droite), 35A (En avant à droite), 36 (Finir à gauche) ou 36A (En avant à gauche) 35.	 Finir à droite. Quand le chien est assis en face de lui, le manieur lui demande de finir à droite. Le chien se dirige à la droite du manieur, le contourne et s’assoit au pied.  
Déductions : Si le chien ne s'assied pas au pied avant de continuer, il en résulte un NQ-IP.t En avant à droite. Quand  le chien est assis en face de lui, le manieur lui demande de se déplacer sur sa droite, de le contourner par l'arrière pour reprendre la position au pied. Le manieur commence à avancer. Le chien le rattrape et continue la marche au pied sans s’asseoir. Le chien doit répondre à l’ordre avant que le manieur n’avance. Si le manieur entre en collision avec le chien afin de le forcer à bouger, il en résulte un NQ-PC puisque cela est considéré comme une correction physique
36.	Finir à gauche. Quand  le chien est assis en face de lui, le manieur lui demande de se déplacer sur sa gauche. Le chien se dirige sur la gauche du manieur, se tourne vers le manieur puis s’assoit au pied. Une fin 'en flip', c'est-à-dire que le chien saute sur la gauche du manieur, tourne dans les airs et atterri dans la position assise au pied est aussi acceptée. 

Déductions : Si le chien ne s’assoit pas au pied avant d’avancer, il en résulte un NQ-IP. 
36A     En avant à gauche. Quand  le chien est assis en face de lui, le manieur lui demande de se déplacer sur sa gauche pour reprendre la position au pied, pendant que le manieur commence à avancer. Le chien avance sans s’asseoir. Le chien doit répondre à l’ordre avant que le manieur n’avance. Si le manieur entre en collision avec le chien afin de le forcer à bouger, il en résulte un NQ-PC puisque cela est considéré comme une correction physique 37.	ARRÊT - Pivot à droite 180°   ARRÊT. L’équipe s’arrête et le chien s’assoit au pied.  Le manieur demande au chien de se placer au pied et de pivoter sur place de 180° à droite. Le chien bouge simultanément avec le manieur. Il reprend sa position assise au pied au deuxième arrêt.
Déductions : Si le chien ne s’assoit pas lors des ARRÊTS avant de continuer, il en résulte un NQ-IP. Si le chien ne pivote pas en même temps que le manieur, il en résulte un NQ-IP.    38.	ARRÊT - Pivot à gauche 180°   ARRÊT. L’équipe s’arrête et le chien s’assoit au pied.  Le manieur demande au chien de se placer au pied et de pivoter sur place de 180°à gauche. Le chien bouge simultanément avec le manieur. Il reprend sa position assise au pied au deuxième arrêt.   

Déductions : Si le chien ne s’assoit pas lors des ARRÊTS avant de continuer, il en résulte un NQ-IP. Si le chien ne pivote pas en même temps que le manieur, il en résulte un NQ-IP. 

39.	ARRÊT - De assis demi-tour à droite et En avant. Le manieur demande au chien de prendre la position au pied, il pivote de 180° à droite, puis continue la marche au pied. 40.	 ARRÊT - De assis - Demi-tour en 'U' et En avant. Le manieur demande au chien de prendre la position au pied, il pivote de 180° à gauche, puis continue la marche au pied. 41.	 Appel en face - Reculer de 1, 2, 3 pas. Pendant la marche au pied, le manieur arrête d'avancer et recule de un à trois pas, tout en appelant son chien en face (le chien s'assoit en face du manieur). Le manieur poursuit en faisant un pas en arrière et s'arrête. Ceci est suivi de deux pas et un arrêt, puis trois pas et un arrêt. Le chien bouge en même temps que le manieur et s'assied en face de lui à chaque arrêt. Puisque cet exercice se termine avec le chien faisant face au manieur, il doit être suivi par l’exercice 35 (Finir à droite), 35A (En avant à droite), 36 (Finir à gauche) ou 36A (En avant à gauche). Le manieur peut demander au chien de s’asseoir à chaque arrêt. Le but de l'exercice est que le chien avance en même temps que le manieur et qu'il s'asseye lorsque le manieur s'arrête. Pour cela le manieur DOIT avancer et S'ARRETER 4 fois et doit accomplir le nombre de pas requis. Si le nombre de pas requis n'est pas effectué, il y a un NQ. Si le manieur fait des pas supplémentaires par erreur, il y a une déduction de 3 points pour chaque partie incorrecte de la séquence mais il n'y a pas de NQ, tant que le nombre maximal de fautes pour la station n'est pas atteint.

Déductions : Si le chien ne s’assoit pas à chaque arrêt et/ou s’il ne suit pas le manieur lorsqu’il avance, il y a un NQ-IP.  42.	Envoyer au saut. Le saut peut être un saut plein ou avec une barre – le saut en longueur ne doit pas être utilisé. Tous les sauts doivent être construits de façon sécuritaire et stable pour tous les chiens. La largeur minimum du saut est de quatre pieds (1.2m). Les sauts à barre unique sont préférables, mais non requis. Une ligne doit être tracée au sol à 10 pieds (3m) en face du saut, elle indique la distance du saut et sert au pointage. Une autre ligne doit être tracée au sol à six pieds (1.83m) parallèlement à la ligne de saut, à côté du saut, elle sert aussi pour le pointage de la distance du saut. Le but de cet exercice est de démontrer l’habileté du chien à travailler loin de son manieur.
Dès que le chien a été envoyé faire le saut, le manieur peut continuer sa course en restant à l'extérieur de la ligne des six pieds.

Cet exercice commence à environ 20 pieds (6.10m) avant et 6 pieds (1.83m) à la droite du saut. La zone d'envoi se trouve à au moins 10 pieds en face et à au moins 6 pieds à droite de l'obstacle (cela peut être à droite ou à gauche en Versatilité), voir Annexe G.
Fautes du chien : Si le chien ne saute pas : voir le tableau de déductions de points CARO. 

En Excellent seulement : dès que le chien est envoyé vers le saut et qu’il passe la ligne de l'obstacle sans faire le saut, cela est perçu comme un refus et il reçoit un NQ. Si le manieur donne une indication supplémentaire avant que le chien ne passe le saut, il y a perte de points pour l’indication supplémentaire, mais le chien n'est pas NQ s’il complète le saut.
En Avancé : la tentative de saut peut être répétée trois fois et cela est considéré comme une répétition de station sans recevoir de NQ-IP.
Fautes du manieur : voir Annexe G.

43.	ARRÊT - Laisser - Appel en face en courant. L’équipe s’arrête et le chien s’assoit au pied. Le manieur lui demande de rester ou d’attendre et il commence à courir. Après 2 ou 3 pas, il appelle le chien en face. Le chien doit commencer à courir immédiatement et dépasser le manieur. Quand le chien arrive au pied, le manieur ralentit, afin de permettre au chien de se placer en face. Le manieur peut reculer de 3 à 4 pas pour obtenir la bonne position. La vitesse de la course du manieur est déterminée par l’habileté du chien à dépasser le manieur. L’exercice devrait être complété dans une limite approximative de 30 pieds (9.14m). Puisque cet exercice se termine avec le chien faisant face au manieur, il doit être suivi par l’exercice 35 (Finir à droite), 35A (En avant à droite), 36 (Finir à gauche) ou 36A (En avant à gauche).
Déductions : Si le chien ne s’assoit pas en face, il en résulte un NQ-IP. Si le chien ne reste pas assis jusqu’à ce qu’il reçoive l’ordre 'en face' mais qu’il demeure dans cette position, cela vaut une déduction substantielle de 3 à 5 points. Si le chien ne reste pas en position ou s’il anticipe l’appel en face, il reçoit un NQ. 44.	Couché en marche - Faire le tour. Pendant la marche au pied, le manieur demande au chien de se coucher sans s’arrêter au préalable. Lors de l’exécution de cet exercice, le manieur peut (mais n'est pas obligé) se mettre face au chien pour qu'il se couche. Quand le chien est couché, le manieur contourne le chien pour se placer en position au pied, il indique au chien de se mettre au pied et reprend la marche.
 
Fautes du chien : Si le chien ne se couche pas rapidement, il y aura une perte substantielle de 3 à 5 points par rapport à la lenteur du mouvement. Si le chien ne reste pas couché jusqu’à ce qu’il reçoive l’ordre de la marche au pied, il reçoit un NQ-IP. Le coucher de travers sera jugé de la même façon que les positions assises de travers et il en résulte en une déduction mineure de 1 à 2 points. Si le chien ne se couche pas du tout, il est NQ.  
Fautes du manieur : Le trajet du manieur doit être constant et ininterrompu depuis la position au pied, autour du chien et retour au pied. Toute interruption dans l’élan, à partir de la position au pied est notée comme suit : le manieur marque une hésitation pour faire coucher le chien, déduction mineure de 1 à 2 points; le manieur fait une pause assez longue pendant que le chien se couche,  déduction substantielle de 3 à 5 points; le manieur s’arrête complètement pendant que le chien se couche équivaut à un NQ, car il n'y a pas de mouvement du manieur pendant le couché du chien. 45.	 ARRÊT - En avant rapide depuis assis. L’équipe s’arrête et le chien s’assoit au pied. Le manieur demande au chien de marcher au pied et adopte une cadence rapide. Cet exercice doit être suivi de l’exercice 21 (Marche normale), ou il peut être exécuté comme dernière station d'un parcours, dans ce cas, le parcours est terminé dès que l’équipe franchit la ligne d’arrivée. 46.	Déplacement - Pas de côté à droite. Lors de la marche au pied, le manieur dépasse la pancarte de la station, puis fait un pas sur sa droite avec le pied droit. Ensuite, le manieur fait de même avec le pied gauche pour prendre la nouvelle ligne. (Autre possibilité, la pancarte peut se trouver sur le trajet de l'équipe, dans ce cas il faut faire l'exercice entre 2 et 4 pieds (entre 0.6m et 1.22m) en  face de la pancarte. Le chien doit faire un pas vers la droite simultanément avec le manieur.                                                   
Déductions : 1 à 3 points sont déduits au chien qui ne reste pas au pied (parallèle au manieur) lors du pas de côté.
S'il n'y a aucune tentative du chien de bouger ses épaules pour rester au pied durant le pas de côté, il y a NQ-IP.
47.	 Demi-tour à gauche. (Ce virage  est utilisé pour l’entraînement du Schutzhund, obéissance). Pendant la marche au pied, le manieur fait un demi-tour à sa gauche pendant que le chien tourne à sa droite. Le chien contourne le manieur pour retourner au pied, puis ils poursuivent le parcours dans la nouvelle direction (en sens opposé). Donc, le chien et le manieur font demi-tour en 'sens inverse'.