1.	Le slalom. Quatre cônes sont placés en ligne droite à environ 5 pieds (1.52 mètre) de distance. La pancarte de cet exercice est placée près du premier cône. L’entrée dans le slalom se fait entre le premier et deuxième cône avec le premier cône à la gauche de l’équipe. Le chien et le manieur zigzaguent entre les cônes et sortent de la station pour se diriger vers la prochaine station d’exercice. (Remplace ARRÊT  - Assis) 

Cet exercice n'est utilisé qu'en Novice.
2.	ARRÊT   Assis – Debout. Lors de la marche au pied, l’équipe s’arrête et le chien s'assied au pied. Le manieur indique au chien de se mettre debout. Le manieur NE PEUT PAS aider le chien à se lever, mais peut le toucher légèrement pour le stabiliser ou, lorsqu'il est debout, il peut l’aider à prendre la bonne position. Lorsque le chien est debout, le manieur reprend la marche et indique au chien de revenir au pied et pour se rendre à la prochaine station.
Déductions : Si le chien ne s’assoit pas ou ne se lève pas, l’exercice obtient une note NQ -IP. Si le chien s’assoit avant de recevoir l’ordre au pied, la note est NQ-IP.

Remarques générales pour le Assis:
Durant les exercices de Rallye O, lorsque le couple chien/manieur doit faire un Arrêt, le chien doit s’asseoir au pied dès que le manieur s’arrête. Dans les stations qui incluent un Arrêt, le chien doit s’asseoir au pied avant que l’équipe ne continue vers la prochaine station. Le assis peut se faire  sur ordre ou automatiquement. Une position assise incorrecte reçoit des points de déduction si le chien est à plus de 45° de la position au pied. Si la position est en deçà de cet angle, il n’y a pas de déduction. Les déductions sont mineures (1 à 2 points) selon le degré de déviation 3.	ARRÊT   Assis   Couché.  Pendant la marche au pied, le manieur s’arrête et le chien s’assoit au pied. Le manieur demande au chien de se coucher. Une fois le chien couché, le manieur reprend la marche et il demande au chien de reprendre la marche à partir de la position couchée.
Remarques générales pour la position Couché: 

Dans tous les exercices de Rallye O où le chien doit se coucher, si le chien se couche de travers (voir le Assis) ou qu’il tourne autour, il y a des déductions mineures (1 à 2 points) selon le degré de déviation et/ou du mouvement.
4.	ARRÊT   Assis   Couché   Assis. La première partie de cet exercice est décrite au paragraphe 3. Quand le chien est couché, le manieur lui demande de prendre la position assise. Quand le chien est assis, le manieur lui demande de reprendre la marche et se dirige vers la prochaine station. 
Déductions: se mettre debout de la position couchée avant de s’asseoir occasionne une déduction majeure de 3 à 5 points.
5.	ARRÊT   Assis – Marche autour. Lors de la marche au pied, l’équipe s’arrête et le chien adopte la position assis au pied. Le manieur demande au chien de rester ou d’attendre pendant qu’il contourne le chien à sa gauche, il revient ensuite à la position au pied. Le manieur indique au chien de reprendre la marche en se dirigeant vers la prochaine station. 
Déductions : De légers mouvements des pattes du chien occasionnent des déductions mineures de 1 à 2 points. Si le chien ne s’assoit pas ou qu’il ne reste pas assis avant d’avoir reçu le prochain ordre, s’il tourne en rond pour suivre le manieur, le résultat est NQ-IP.   6.	ARRÊT   Assis   Couché – Marche autour. Lors de la marche au pied, l’équipe s’arrête et le chien doit adopter la position assise au pied. Le manieur lui demande de se coucher, d’attendre ou de rester, puis il contourne le chien sur sa gauche pour revenir à la position au pied. Le manieur demande au chien de l'accompagner au pied puis se dirige vers la prochaine station.
Déductions : De légers mouvements des pattes du chien occasionnent des déductions mineures de 1 à 2 points. Si le chien ne s’assoit pas ou qu’il ne reste pas couché avant d’avoir reçu le prochain ordre, s’il tourne en rond pour suivre le manieur, le résultat est NQ-IP.     7.	Virage à droite. C’est un virage à droite de 90°. 8.	Virage à gauche. C’est un virage à gauche de 90°. 9.	Demi-tour à droite. Durant la marche au pied, l’équipe fait un virage de 180° à la droite du manieur, ceci fait le manieur et le chien se retrouvent dans la direction opposée, et continuent la marche au pied. Une courbe serrée est idéale. 
Déductions : La courbe tracée par le manieur ne doit pas excéder un diamètre de 2’ (largeur de 2 pieds ou 0.61 mètres). Si le trajet est plus grand que les 2 pieds autorisés, il y a une déduction de 1 à 2 points selon la grandeur du cercle.
Après un demi-tour à droite ou à gauche de 180°et si le trajet pour la suite du parcours demande un certain angle 10.	Demi-tour en U. Durant la marche au pied, l’équipe fait un demi-tour en U de 180° sur la gauche du manieur, ceci fait le manieur et le chien se retrouvent dans la direction opposée, et continuent la marche au pied. Une courbe serrée est idéale.
Déductions: Voir exercice 9.
11.	Virage à droite de 270°. Durant la marche au pied, l’équipe fait un virage de 270° qui commence à la droite du manieur. Toutefois, la direction finale prise par l’équipe vers la prochaine station se trouve à la gauche de la position initiale de l’équipe. Une courbe serrée est idéale.
Déductions: Voir exercice 9
12.	Virage à gauche de 270°. Durant la marche au pied, l’équipe fait un virage de 270° qui commence du côté gauche du manieur. Toutefois la direction finale prise par l’équipe vers la prochaine station se trouve à la droite de la position initiale de l’équipe.  Une courbe serrée est idéale.
Déductions: Voir exercice 9.
13.	Virage à droite de 360°. Durant la marche au pied, l’équipe effectue un virage de 360° (un cercle complet) qui commence à la droite du manieur. La position finale de l’équipe devra être identique à la position de départ de la station. Un cercle serré est idéal.
La courbe tracée par le manieur ne doit pas excéder un diamètre de 2’ (largeur de 2 pieds ou 0.61 mètres). Si le trajet est plus grand que les 2 pieds autorisés, il y a une déduction de 1 à 2 points selon la grandeur du cercle. Voir le No 9.
14.	Virage à gauche de 360°. Durant la marche au pied, l’équipe effectue un virage de 360° (un cercle complet) qui commence à la gauche du manieur. La position finale de l’équipe devra être la même que la position de départ de la station. Un cercle serré est idéal. 
Déductions: Voir exercice 13.
15.	Chien en face – En avant à droite.   Durant la marche au pied, le manieur s’arrête et appelle le chien en face. Le chien continue de bouger durant cette partie de l’exercice – le chien ne s’assoit pas avant de continuer à la position en face. Le manieur peut faire trois ou quatre pas en arrière pendant que le chien tourne et bouge pour finalement s’asseoir en face de lui.
Deuxième partie de l’exercice, le manieur demande au chien de revenir à sa droite, en faisant le tour derrière lui, puis de finir au pied. Le manieur peut s’avancer dès que le chien répond à son ordre. Le chien va au pied du manieur et avance avec lui sans s'asseoir au pied. Entrer en collision avec le chien afin de le forcer à bouger est considéré comme une contrainte physique et est sanctionné par un NQ.

Déductions: Selon le degré de travers par rapport à la position en face, il y a une déduction mineure de 1 à 2 points (plus de 45° d’un côté ou de l’autre). Si le manieur se déplace à gauche ou à droite pour se mettre en face du chien, il y a une déduction majeure de 3 à 5 points, suivant le degré d’ajustement du manieur. Si le chien ne s’assoit pas en en face, le résultat est NQ-IP.
16.	Chien en face – En avant à gauche. La partie du rappel en face de cet exercice est la même qu’au numéro 15. Pour la seconde partie, le manieur avance et demande au chien de passer devant lui pour se placer à sa gauche au pied. Pendant que le manieur continue d’avancer, le chien se place au pied sans s’asseoir. 
Déductions: Voir exercice 15.
17.	Chien en face – Finir à droite. La partie du rappel en face de cet exercice est la même qu’au numéro 15. Pour la seconde partie, le manieur demande au chien de quitter sa position en passant à sa droite, derrière lui et  finalement s’asseoir au pied. Ensuite, le manieur demande au chien de marcher au pied pour se rendre à la prochaine station.
  
Déductions : Si le chien ne s'assied pas en face ou au pied avant de repartir, il y a NQ-IP. 
18.	Chien en face – Finir à droite. La partie du rappel en face de cet exercice est la même qu’au numéro 15. Pour la seconde partie, le manieur demande au chien de quitter sa position en passant à sa droite, derrière lui et  finalement s’asseoir au pied. Ensuite, le manieur demande au chien de marcher au pied pour se rendre à la prochaine station.
  
Déductions : Si le chien ne s'assied pas en face ou au pied avant de repartir, il y a NQ-IP. 
19.	Marche lente. L’équipe diminue sa vitesse, afin qu'il y ait une différence notable par rapport au pas normal. 20.	Marche rapide. L’équipe augmente sa vitesse, afin qu'il y ait une différence notable par rapport au pas normal. Le pas devrait être assez rapide pour que le chien trotte. 21.	Marche normale. L’équipe avance à vitesse normale, le pas doit convenir autant au manieur qu'au chien. 22.	ARRÊT - Pas de côté à droite - ARRÊT. L’équipe s’arrête et le chien s’assoit au pied. Le manieur fait un pas de côté à sa droite tout en demandant au chien de venir au pied. Le chien doit aussi faire un pas vers la droite en même temps que le manieur, en restant au pied puis s’asseoir. Ensuite, le manieur demande au chien de marcher au pied pour se rendre à la prochaine station. 
Déductions: Il y a 1 à 3 points de déduction pour les chiens qui ne restent pas au pied (parallèles au manieur) lors du pas de côté. Il y a NQ-IP si le chien n'accompagne pas le manieur lors du pas de côté ou s'il ne s'assied pas au deux ARRETS. 23.	ARRÊT – Pivot à droite de 90° - ARRÊT. L’exercice commence avec le chien assis au pied, le manieur pivote de 90° vers la droite et s’arrête. Le chien bouge en même temps que le manieur et s'assied au pied dès que le manieur s’arrête. Ensuite, le manieur demande au chien de marcher au pied pour se rendre à la prochaine station.
Les pivots sont faits sur place.
Déductions: Il y a NQ-IP si le chien n'accompagne pas le manieur lors du pivot ou s'il ne s'assied pas au deux ARRETS 24.	ARRÊT – Pivot à gauche de 90°   ARRÊT. L’exercice commence avec le chien assis au pied, le manieur pivote de 90° vers la gauche et s’arrête. Le chien bouge en même temps que le manieur et s'assied au pied dès que le manieur s’arrête. Ensuite, le manieur demande au chien de marcher au pied pour se rendre à la prochaine station. 
Les pivots sont faits sur place.
Déductions : Voir exercice 23.
25.	Spirale à droite – Chien à l'extérieur. Trois cônes sont disposés en ligne droite, avec un espace de 5 pieds (1.52 mètres) entre eux. La flèche à droite indique que le manieur tourne sur sa droite lorsqu’il contourne les pylônes (dans le sens des aiguilles d’une montre). Le chien est donc à l’extérieur des virages. La pancarte de l’exercice se trouve à côté du premier cône faisant face à l’équipe qui s’approche. Le chien et le manieur passent le premier cône puis continuent et contournent le troisième cône. Ils font une boucle autour du premier cône puis continuent et contournent le deuxième cône pour finalement faire une boucle autour du premier cône. Chacune des trois spirales inclut le contour du premier cône. 26.	Spirale à gauche – Chien à l'intérieur. Doit être complété comme l’exercice 25, sauf que les virages en spirale se font à la gauche du manieur (en sens inverse des aiguilles d’une montre) et le chien se trouve à l’intérieur des virages. 27.	ARRÊT   1, 2, 3 pas en avant. Le chien est en position assise au pied lorsque le manieur lui demande de marcher au pied, il fait un pas puis s’arrête. Il fait deux autres pas et s’arrête suivi de trois pas pour s’arrêter à nouveau. Le chien avance avec le manieur en gardant la position au pied et il doit s’asseoir chaque fois que le manieur s’arrête. Le manieur peut demander au chien de s’asseoir à chaque arrêt. Le but de l'exercice est que le chien avance en même temps que le manieur et qu'il s'asseye lorsque le manieur s'arrête. Pour cela le manieur DOIT avancer et S'ARRETER 4 fois et doit accomplir le nombre de pas requis. Si le nombre de pas requis n'est pas effectué, il y a NQ. Si le manieur fait des pas supplémentaires par erreur, il y a une déduction de 3 points pour chaque partie incorrecte de la séquence mais il n'y a pas de NQ, tant que le nombre maximal de fautes pour la station n'est pas atteint.
Déductions : Si le chien ne s’assoit pas à chaque arrêt et/ou s’il ne suit pas le manieur lorsqu’il avance d’un ou plusieurs pas, il y a NQ-IP.  
28.	ARRÊT – Virage à droite   1 Pas   ARRÊT.    Alors que le chien est assis au pied, le manieur lui demande de rester au pied pendant qu’il tourne à droite sur place, il fait un pas dans cette direction, soit du pied droit, soit du pied gauche, il réunit les deux pieds, puis s’arrête. Ou il S'ARRETE, tourne à droite puis fait un pas du pied droit ou gauche et réunit  les deux pieds. Le chien doit se déplacer en même temps que le manieur en restant au pied. Quand le manieur s'arrête après avoir fait son pas, le chien doit s'asseoir.
 
Déductions : Si le chien ne s’assoit pas à chaque arrêt et/ou s’il ne suit pas le manieur lorsqu’il tourne, il y a NQ-IP.  
29.	Figure en 8. Quatre cônes sont disposés en ligne droite, avec un espace de 5 pieds (1.52 mètres) entre eux. La pancarte de l’exercice se trouve près du premier cône. L’entrée du slalom se situe entre le premier et deuxième cône en gardant le premier pylône à la gauche de l’équipe. Le chien et le manieur zigzaguent entre les cônes, contournent le dernier cône et retournent en zigzaguant vers le premier cône. La sortie de l’exercice est déterminée par l’emplacement de la prochaine station.